La mobilité augmente le sentiment de bien-être

2 minutes de lecture

La mobilité augmente le sentiment de bien-être mais fait croître aussi les exigences

Aujourd’hui, 34% des salariés travaillent au moins une fois par mois en dehors de leurs bureaux. 35% des salariés disposent de plusieurs lieux mis à leur disposition par leurs employeurs. 

Ce chiffre représente plus d’un tiers des salariés mais est en voie d’évolution, favorisé par les comportements nomades et les ordonnances Macron obligeant les entreprises à accorder au moins un jour de télétravail à leurs équipes. On constate donc une augmentation des collaborateurs dits « mobiles », c’est-à-dire qu’ils peuvent être amenés à se déplacer, ainsi que des salariés et autoentrepreneurs « nomades », qui sont quant à eux en continuels déplacements et ne disposent pas de bureaux fixes.

Travailler de manière mobile, c’est pouvoir travailler depuis n’importe quel lieu géographique aussi efficacement qu’à son bureau. La mobilité est un véritable levier de développement : flexibilité, équilibre entre vie privée et vie professionnelle, optimisation du temps de transport, bien-être général, autonomie des collaborateurs… La mobilité est donc encouragée, et pour cause elle a fait ses preuves ! Les collaborateurs dits «mobiles» se déclarent plus heureux dans leur travail, octroyant 7,1/10 comme note à leur bien-être (contre 6,5/10 pour la moyenne des salariés). Des études démontrent qu’ils travaillent en moyenne 20% de plus en équipe que la moyenne des collaborateurs.

Contrairement aux idées reçues, être mobile ou nomade ne signifie donc pas une diminution du lien social. Les travailleurs mobiles sont trois fois plus ouverts aux autres et se sentent plus proches de leurs équipes. Les résultats révèlent une augmentation réelle de leur satisfaction au travail et des projets réalisés en équipe.

Les millenials (18 - 24 ans) adoptent déjà naturellement des comportements mobiles. Ils mêlent vie privée et vie professionnelle en optimisant le temps dont ils disposent pour trouver leur juste équilibre. Deux tiers d’entre eux s’absentent occasionnellement de leurs bureaux au cours de la journée pour aller faire une course, pour un rendez-vous médical et parfois même pour un aller-retour à leur domicile. Et cela leur semble tout à fait normal.

Bien qu’ils soient davantage nomades que leurs aînés, les millenials sont près de 60% à avoir pris en considération l’aménagement de leur espace de travail et sa localisation dans leur recherche d’emploi. On peut donc légitimement se demander pourquoi, puisqu’ils y passent moins de temps !

Loin d’être négative pour les employés, la mobilité est vue comme une opportunité, une marque de différenciation et un encouragement à la collaboration. Sentiment de liberté et flexibilité, le management fait preuve d’adaptation aux nouvelles tendances. Cette mise en pratique encourage les collaborateurs à s’investir davantage dans leur entreprise qu’ils jugent attractive et performante.

À environnement de travail égal, les « mobiles » sont plus épanouis. Leurs relations professionnelles se transforment régulièrement en rapports amicaux. Le bureau n’est plus considéré comme un lieu où l’on retrouve son équipe pour travailler, mais comme une plateforme ouverte où chacun peut venir selon ses besoins et rendez-vous. Agilité et flexibilité font partie intégrante de leur façon de travailler.

Dans ce contexte, le coworking peut être considéré comme une niche en plein essor ! Le marché du coworking est un marché jeune qui vient compléter les alternatives immobilières des entreprises traditionnelles et le home office. Il répond aux envies de partage, d’adaptabilité et de communautés de nouveaux utilisateurs : start-up, millenials, travailleurs nomades, entités externalisées des entreprises, etc. Une part de marché limitée donc (3%), mais un potentiel certain (part de marché à Londres 20%). 42% moins cher au poste de travail mais 32% plus cher au mètre carré !

Cette nouvelle offre, dans laquelle la part des grands groupes croît, requiert cependant une véritable expertise en matière de gestion et d’animation.

Mobilié Bien-être Coworking