Les nouveaux espaces-temps professionnels

2 minutes de lecture

Comment l’immobilier peut-il répondre aux aspirations et aux pratiques des managers ? Entre ancrages, fondamentaux et nouvelles tendances, quelles spécificités culturelles conditionnent les modes de travail ? Un modèle français de manager, ou de managé, existe-t-il ? Quels impératifs jalonnent les cahiers des charges de la conduite de projets ? Hétérogénéité des besoins rime-t-elle avec diversité, fermeture ou ouverture des espaces ? 1 600 managers et chefs de projet, en France, en Allemagne, aux Etats-Unis et en Chine, nous livrent leurs réponses.

À la fois leviers et symboles de la transformation des entreprises, les espaces de travail font désormais l’objet de toutes les attentions, dans un contexte de forte pression immobilière et d’appétence renouvelée, voire inédite, pour les emplacements centraux, à Paris comme en régions. En donnant la parole aux collaborateurs, et plus spécifiquement aux responsables d’équipes ou de projets, pour comprendre leurs aspirations, leurs rythmes et modalités de travail, Nexity Solutions Entreprise place les usages et les besoins des entreprises utilisatrices au cœur des réflexions.

Quelques enseignements :

  • Pour les managers français, le travail est vu comme une opportunité de réalisation de soi : l’exercice d’un métier qui passionne figure en tête des aspirations, là où leurs homologues allemands, américains et chinois valorisent équilibre vie professionnelle/personnelle et rémunération.
  • La quête d’autonomie est nettement plus sensible en France qu’ailleurs. Les limitations en matière de télétravail, également plus importantes, sont vécues comme une frustration majeure.
  • Les managers français sont plus vigilants quant aux temps de déconnexion, se laissant aller à moins de porosités en dehors des horaires de travail
  • La proximité reste le critère premier dans le choix des bureaux ; la France est bien le seul pays ou le choix de la proximité domicile-travail prime sur celui de la fonctionnalité des locaux.
  • La satisfaction des collaborateurs dotés d'un bureau individuel est nette, mais ceux travaillant en open space sont tout autant satisfaits en matière de relationnel et d'autonomie. La concentration reste le principal facteur clivant.
  • Les contradictions entre concentration et interactions sont très intenses et appellent à des stratégies à géométrie variable : sacraliser des lieux de concentration, répondre aux enjeux de mobilité en "débridant" le travail à distance, intégrer des espaces relais de proximité, faire du siège de l'entreprise un puissant levier de coopération ?

Télécharger l'étude

Synthèse des résultats
Les attentes des collaborateurs
Conférence Nexity Solutions Entreprise